Skip to Content

La collection


   Dans le cadre de leur formation professionnelle, les étudiants du Master REDE de l’Université Paris Ouest Nanterre conçoivent et mènent à son terme chaque année un nouvel ouvrage de la collection «La poésie pour quoi faire ?» que dirige Jean-Michel Maulpoix.

Présentation de la collection
   La poésie pour quoi faire ?  Cette collection d’ouvrages centrés sur les écritures poétiques d’aujourd’hui a pour origine un séminaire de littérature de l’Université Paris Ouest Nanterre animé par Jean-Michel Maulpoix dans le cadre de « l’observatoire de la poésie contemporaine ». Ainsi que l’indique son intitulé, l’objet de ce séminaire est double : interroger le travail (le « faire) du poète et poser la question de son sens.

 

Volume 1 (promotion 2009-2010)

Entretiens avec Benoît Conort et Daniel Maximin

     Le premier volume de la collection « La poésie pour quoi faire » réunit les poètes Benoît Conort et Daniel Maximin qui se sont entretenus avec Jean-Michel Maulpoix en 2009 à l’auditorium du Petit Palais à Paris dans le cadre de l’Observatoire de poésie contemporaine.

     Benoît Conort est né en 1956. Ancien élève de l'Ecole normale supérieure de Saint-Cloud, il a enseigné au Sri Lanka, en Pologne et au Portugal de 1981 à 1992. Il a également voyagé dans de nombreux pays, en Inde, au Népal, en Thaïlande, au Japon et aux Etats-Unis. Il a soutenu une thèse de doctorat sur la mort dans l'oeuvre poétique de Pierre Jean Jouve. Il est actuellement professeur de littérature française à l’Université de Rennes, En 1998, Benoît Conort a reçu le Prix Mallarmé pour Main de nuit. Ses ouvrages les plus récents, Cette vie est la nôtre (2001) et Ecrire dans le noir (2006) ont paru aux éditions Champ vallon.

     Daniel Maximin, né à la Guadeloupe, est poète, romancier et essayiste. Il a été Directeur littéraire aux Editions Présence Africaine, et Producteur du programme culturel francophone à France-Culture (Émission : Antipodes). Il est l’auteur d’un recueil de poèmes : L'invention des désirades, aux éditions Présence Africaine (2000), de trois romans, d’un récit autobiographique et d'un essai : Les Fruits du cyclone, Une géopoétique de la Caraïbe aux Éditions du Seuil, 2006.

 

Volume 2 (promotion 2010-2011)

Une enquête

   La poésie pour quoi faire ?, cette question suit son chemin...
   Issue d'une série d'entretiens organisés par la Maison des écrivains au Musée du Petit Palais à Paris, la voici qui donne son titre à une collection d'ouvrages critiques réalisés par les étudiants du Master « Rédaction/édition » de l'université Paris Ouest Nanterre La Défense.
   Après une première livraison réunissant deux entretiens avec Benoît Conort et Daniel Maximin, ce deuxième volume continue de faire fructifier la réflexion : cette fois, la question est posée à une trentaine de poètes d'aujourd'hui, représentatifs de tendances ou de partis pris formels très divers. La variété de leurs réponses témoigne à la fois de la diversité de la poésie actuelle et de la persistance de soucis communs.

 

 

Volume hors-série (promotion 2011-2012)

Guy Goffette, ou la poésie promise

   Pour l’année 2012, le troisième volume est centré sur les écrits de Guy Goffette, poète et romancier, né en 1947 à Jamoigne, en Lorraine belge.

   Véritable introduction critique à l’œuvre d’un écrivain déjà bien connu du public mais encore peu étudié à l’université, Poésie promise proposera une présentation d’ensemble de l’auteur, un entretien inédit, des notices sur ses principaux ouvrages, des éléments d’analyse critique, quelques témoignages d’écrivains proches, une anthologie de textes, une note biographique et une bibliographie complète accompagnée d’un cahier iconographique.

 

 

 Volume 3 (promotion 2012-2013)

Portraits sans pose

   Endossez-vous sans réticence l’identité de « poète » ? Pourriez-vous en donner une définition ? L’écriture poétique est-elle nécessairement liée à un esprit de révolte ? Ces questions, les étudiants de la promotion 2012-2013 du master « Rédaction/édition » de l’université Paris Ouest les ont posées à une dizaine de poètes contemporains, au cours d’entretiens qui sont devenus la matière de ce troisième volume de la collection « La poésie pour quoi faire ? », dirigée par Jean-Michel Maulpoix. Le principe du livre ? Offrir une galerie de portraits, aussi variée que révélatrice. Elle s’enrichit de poèmes inédits pour qu’au fil des pages soit cerné de près ce que signifie être poète aujourd’hui.
 

Pour suivre l'actualité de sa publication, vous pouvez vous référer au compte Twitter, et au blog de "Portraits sans pose".